x

En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
> En savoir plus

 CHOISISSEZ VOTRE SÉJOUR ADAPTÉ

Choisissez un séjour parmi les organisateurs de vacances adaptées présentés dans le Guide des vacances et des loisirs adaptés réalisé par l'UNAT Ile de France et les colos 100 % ASMA.

Cet ouvrage regroupe l’offre de plus de 40 professionnels du tourisme social et solidaire à destination des personnes en situation de handicap mental, moteur, auditif, visuel et psychique.

Conçu comme un outil d’aide à la préparation des vacances, le guide est articulé autour de 4 rubriques :

 - les séjours et voyages spécifiquement conçus pour les personnes en situation de handicap,

- les hébergements adaptés pour un accueil en inclusion, avec mention de la marque nationale Tourisme & Handicap,

- les activités de loisirs adaptés en Ile de France

un dernier chapitre consacré aux informations pratiques : aides financières existantes, accessibilité des transports, maisons départementales des personnes handicapées, mais aussi des informations sur les loisirs, sorties ou autres vacances afin de répondre toujours mieux au besoin des lecteurs.

Comment s'inscrire ?

1 - Choisir la colo sur le Guide précité ou les colos 100 % ASMA. Une colo = un dossier à déposer,

2 - Demander si l'établissement est en mesure d'accueillir le jeune et si oui, demander un devis,

3 - Remplir le bulletin d'inscription de l'ASMA à télécharger sur asma-nationale.fr et le renvoyer accompagné du devis et des pièces demandées,

4 - L'ASMA envoie une confirmation à la famille et informe l'organisme de son acceptation. L'ASMA transmet l'attestation de prise en charge de la totalité des frais de la colo et réglera à réception de la facture.

5 - Dès l'acceptation du dossier, l'ASMA enverra à l'agent une facture qui indiquera le coût initial de la colo, le QF calculé conformément à la grille et le montant de la participation restant à sa charge.

En aucun cas l'agent ne doit verser d'arrhes à l'organisateur de vacances adaptées.