Le PLIA 2020 a été décerné à Sylvain Ansoux pour son livre

« La dame du Charmant Som» .

 


Ce prix intervient un peu tardivement par rapport à la sélection des livres et la désignation du jury. Nous avons longtemps espéré réunir « physiquement » ce jury, le rassembler dans un cadre convivial...Mais les contraintes sanitaires nous ont poussé à finalement le tenir dans le format beaucoup moins attrayant d’une réunion en viso-conférence !

Le PLIA s’adresse aux agents de Ministère qui écrivent et publient. Les écrivains participant à la sélection travaillent tous en lycées agricoles, enseignement supérieur, services déconcentrés, administration centrale...

L’ouvrage distingué par le jury l’a été parmi une sélection de 9 ouvrages qui témoignent d’une grande diversité de styles et de genres : roman, polar, témoignage historique, poésie, jeunesse...Les livres présentés étaient par ordre alphabétique des auteurs :

Sylvain ANSOUX : La dame du Charmant Som

Natacha CAILLEAU (QUENTIN) : Einstein vu par un ado et par ses potes

Cécile CAYREL : La couleur de l’air a changé

Jean-Claude FAURE : Tranches de vie d'un homme ordinaire

Christian HONGROIS : Mes moissons algéroises et autres récoltes naturelles

Dominique MALLIE : Voyage en Ménauposamie

Pierre MELENDEZ : Vers quel destin se rue ta chevelure voyageuse

Sofia QUEIROS : Une même lunaison

Sandrine ZORN : Mitragyna

Des auteurs issus de tous les secteurs professionnels du ministère, des ouvrages de genres différents, le choix n’a pas été facile pour les jurés ! Mais c’est vraiment réconfortant de découvrir tous ces talents au sein du ministère de l’agriculture

Il faut rappeler également que les membres du jury sont tous agents ou retraités du Maaf, impliqué.es à des degrés divers dans la promotion de la lecture et du livre, actifs.ves dans leurs AD.

En visio, les membres du jury ont pu donner leurs impressions, parler de leur coup de coeur...Comme pour beaucoup d’entre nous, durant cette période anxiogène, ils ont pu témoigner que la lecture se révèle un véritable réconfort, une bouffée d’air « culturelle » dans ce contexte de confinement !

L’ensemble des ouvrages présentés ont été appréciés mais c’est le livre de Sylvain Ansoux qui a recueilli le plus de suffrages. Bravo à lui ! Et on espère pouvoir lui remettre le prix en mains propres dès que cela sera possible.

Comme pour le Cépède, les ouvrages lauréats du PLIA seront mis à disposition des vacanciers sur nos sites de Megève, Beg Meil et Malbuisson.

Pascal MERY, responsable du secteur Culture